accueil Contacts metanalyseHistorique de la Metanalyse conférencesDéveloppement personnelActualitésLiens

grenouille

© mentions légales

 

 
Metanalyse : une psychologie du changement
   

 

 

thérapies et ateliers

   

       

   

 

                                                                                                    © Grégor Clavel

les séances en métanalyse ®

 

 

dans l'antiquité,

le héros devait savoir répondre aux énigmes

 

depuis,

la psychanalyse ouvre la voie à l'inconscient,

et a pour fonction d'en décrypter les messages

 

 

 

   

Thérapies

conduites par Marielle Garel

Fondatrice de la Métanalyse ®

sur rendez-vous.

tél. 01 43 25 12 76

 

TRACER SON SCHEMA FAMILIAL

 

Codification

 

de l’arbre

 

généalogique

 

 

tracer son génographe

 

 

Recréer, légender et restaurer


l’histoire familiale

Technique du génographe

La famille nous tient. C’est irritant, insupportable, et  désespérant. On voudrait se délier de liens affectifs si  contraignants. Quitter la famille ?  Comment ? Et est-ce la vraie solution ? Par la technique du génographe, votre arbre généalogique codifié, vous  découvrirez les liens familiaux qui ont entravé votre évolution, enfreint à votre création, empêcher vos réalisations. Et vous pourrez y découvrir,  surtout ce que vous vous êtes interdit, votre  vraie  place, et vos réels talents. Enfin, libéré des complexes  familiaux,  vous vous autoriserez à vivre une vie, votre vie  qui tend vers sa complétude, son accomplissement. Ce que Jung appelle un processus d’individuation.

 

Des séances

de métanalyse ®

 

tracer son schéma

    familial

    génographe

chercher son mythe 

   personnel

   métascript

interpréter ses
   rêves

   analyse prospective

 

le codex du génographe

 

le génographe

est une technique projective

de la métanalyse

 

 

 

 

 

 

 

Se libérer des complexes

familiaux

pour être soi

 

   

CHERCHER SON MYTHE PERSONNEL

 

 
   

Les mythes grecs

 

                                                                            ©  Grégor Clavel

écrire son mythe personnel

 

les mythes,

archétypes   de l'inconscient collectif,

seraient curatifs

 

"La guérison psychologique"

de C. G. Jung

Edition Georg

 

 

 

   

Ecouter, raconter et écrire

son mythe personnel.

Technique du métascript.
Réécriture des mythes.

 

Les mythes sont le miroir de nos vies. Ils racontent avec leurs belles métaphores, et toute leur poétique, nos vies. Tel le héros Ulysse, voyageur infatigable, ou Hercule, tueur des monstres, ou encore la belle Vénus, déesse de l’amour, et Apollon le champion. Ils résonnent en nous. Ils nous sont étrangement familiers. Ces histoires fabuleuses donnent sens à notre inquiétude, nous rassurent dans leur complétude, et étonnent dans leur dénouement. Aussi,  chacun, selon son histoire du moment, peut revisiter, avec la technique du métascript, les mythes grecs de création et de transformation. Que ce soit le cycle complet des héros ou l’histoire courte d’une légende, chacun se saisit du récit, qui devient son mythe personnel. Un destin unique, celui de chaque être humain.

 

Tout mythe est porteur

d'énigme.

A nous d'en trouver les réponses.

 

 

LA TECHNIQUE

DU METASCRIPT  ®

conçue par

Marielle Garel

expérimentée

depuis vingt ans

 

   

INTERPRETER SES REVES

 

 
   

rêve de ville

 

                                                                               © Grégor Clavel

écrire ses rêves

 

 

Les villes sont souvent symbolisées par des déesses

comme Athéna,

patronne de la cité d'Athènes,

ou encore Sainte Geneviève, la patronne de Paris.

   

Rêver, écrire et interpréter ses rêves

analyse des rêves suivant la méthode de la métanalyse, associations dirigées, et amplifications.

 


De tout temps, les hommes ont eu des rêves. Rêves bibliques et de l’Antiquité ; rêves de nos jours plus personnels, et révélateurs de désirs inconscients, avec S. Freud ; ou rêves compensatoires et anticipateurs avec C.G. Jung, et rêves de transformation de soi, avec Marielle Garel, fondatrice de la métanalyse. Chaque méthode interprétative  se complète.  Et ce qui importe, c’est d’écrire ses rêves. C’est dans l’écriture  des rêves que se cache la vérité, mots signifiants et signifiés, en résonance avec les images oniriques, et métanalysés, donc transformés, par les association d'idées, ce qui conduit à une   interprétation juste et adéquat du moment, ou pour plus tard. Un acte créatif, et re-créatif des souvenirs d’autrefois, et des promesses de demain.  C’est ainsi que la métanalyse se propose de donner les clefs interprétatives des rêves  ou des imaginations actives dirigées, « rêves éveillés », selon les diverses approches psychanalytiques. Pour ne plus rêver sa vie, mais vivre ses rêves.

 

 

 

Les rêves

"la voie royale de

l'inconscient"

 

de Freud à Jung

Les rêves, une transformation de soi,

avec leur histoire d'hier,

pour devenir celle de demain

 

   

Les ateliers de la métanalyse

 

- atelier de découverte

- atelier  thématique

- atelier expérimental

  

   

Atelier de découverte

Une ballade au pays de la métanalyse

 

                                                                                              © Grégor Clavel

 

Au pays de la métanalyse, chacun va s'initier à la pratique du métascript, thérapie par l'écriture à partir des mythes et des contes. Comme sur la route, il y a des consignes à respecter, des pancartes à lire, des panneaux interdits et des voies à transgresser. Et puis libre dans sa tête, on se glisse dans les pas d’un auteur, on remodèle un récit antique, on déconstruit un discours, on devient son auteur. Les règles sont simples. Un code à respecter, quelques consignes et un mode d'emploi à utiliser, pour écrire, lire et écouter des pages d'écriture, empruntées aux contes, fables et mythes d’un autre temps, de votre temps, et à symboliser.

 

Au pays de la métanalyse, une Princesse-Grenouille va surgir sur la page d'écriture, comme par magie, dans votre ballade, au coin d’une forêt, ou encore blottie sous le porche de la ville. Elle vous conduira dans tous les méandres de son histoire, et les secrets de sa vie. Un conte russe, le conte fondateur de la métanalyse. Un conte tout droit sorti de la toundra, à l’herbe courte, âpre et neigeuse. Chacun transforme à sa guise le paysage, recrée de toute pièce les  personnages, et trouve des solutions aux embuscades qui se dressent tout au long du parcours du récit, et qu’on appelle destin. Celui de la Princesse-Grenouille et de son Prince Ivan. Car il était une fois, un roi qui avait trois fils...

 

 

 

 

 

info@metanalyse.org

tél. 01 43 25 12 76

pour toute personne

qui s'intéresse

à la mythologie et aux contes

 

 

 

 

une technique d'écriture

le métascript

 

 

 

 

La Princesse-Grenouille,

conte fondateur

de la

métanalyse

 

 

   

Atelier thématique

l'argent

 

 

 

 

 

                                                                                                                  © Grégor Clavel

                            gingko à l'automne                            

                                                                                        

l'arbre aux quarante écus

 

Dans une période de récession économique, cet arbre fait rêver. Il n’y a qu’à se baisser et ramasser sous les branchages du ginkgo, les feuilles d’or de l’arbre miraculeux. Comment faire de l’or ? L'homme faber a toujours été inventif, depuis les alchimistes du Haut-Moyen Age,  où  ils faisaient de l' or dans l’athanor de leurs laboratoires secrets, jusqu'à la planche à billets de la BF. Aujourd'hui, les caisses sont vides. L’argent serait un tonneau des danaïdes, plus on le remplit, plus il se vide. Plus de cassettes d’or en notre  beau pays ? Les porte-monnaies sont vides.

 

 

Il y a toujours dans les contes un meunier, un bûcheron qui sont dans une misère noire. Le diable symbolise l'argent. Comment résister au diable qui fait tant de promesses... Un pacte avec le diable. Alors au héros de se sortir d'affaire pour s'être laissé manipuler. Et au détour des contes, vous trouverez comment le héros tombe dans le piège d'un diable malin ou   le roule dans la farine. Dans les récits, et les divers techniques d'écriture du métascript, vous déjouerez les tours du Malin qui vous attend aux détours de chaque phrase, des lapsus d'écriture, des mots incorrects, des transformations inévitables et déviances du texte. Des chemins de fortune pour arriver enfin, à la fin... à faire fortune. Il vous aura fallu avant rencontrer la déesse latine Fortuna, celle qui détient la corne d'abondance remplie de pépites d'or... L'or, symbole du Soi, un concept jungien.

 

 

 

 

 

 

contes et

mythologies

sur l'argent

 

 

 

 

 

 

 

les héros partent

besace vide, à la conquête des toisons d'or, de missions herculéennes,

et

trouveront chacun à leur mesure le pactole...

 

 

 

 

 

 

le mythe

du tonneau des danäides

 

 

 

 

l'argent,

un pacte

avec le diable

   

Atelier thématique 

les changements de vie

 

 

            

                                                                                                                    peinture de Lescaux

une route à continuer

 

C'est le moment de changer, de muter, de se transformer, pour ne pas être englouti par le collectif qui est à la dérive. Sortir d'une société de consommation qui finit par se consummer. Fini le XXe siècle, le passage au XXIe est rude, comme tout passage. C'est la loi de la nature... Comment

changer ?  Dans ma tête, dans mon corps, dans ma vie ? Je suis dépassé, et vais-je trépasser ? Je suis burn-out. Serai-je le phenix qui renait de ses cendres ? Que dois-je faire ?

Je n’ai plus qu’à prendre mon pinceau ripolin, le tremper dans le seau rempli d'une peinture couleur orange, mettre mes gants en caoutchouc jaunes, et continuer ou pas,  le trait de la route dessiné par le peintre de Lescaux. Je deviens mon propre peintre,  pour  atteindre, si je le souhaite  ou non, mon horizon. Et y voir, au-delà de cet horizon, se profiler, au loin une vie en rose. Un rêve américain. Utopie. Non, même si Christophe Colomb s'est trompé de route, il a atterri là où était son  destin, l'Amérique. C'était pas les Indes. Même si Jonas refusait sa mission à Ninive, et prit un bateau en direction opposée. Il arriva, après moultes péripéties, à Ninive. C'était son destin, une  route toute tracée. Et nous ? A nous de tracer notre route. Même s'il y a un changement de cap. Pour entrer de plein fouet dans le XXIe siècle, il nous faut bien changer de direction, et changer d'attitude. C'est le temps des mutations ...

 

 

 

l'individu face au collectif

 

        et

 

comment aborder le XXIème siècle

 

trouver des voies

de changement

 

pour continuer sa route,

en ligne droite,  ou brisée,

vers un nouvel horizon ...

 

 

 

et vivre les mythologies et

les grands rêves d'aventure

 

 

en pratiquant le

métascript ®

 

 

 

   

Atelier expérimental

Retrouver  les traces de l'enfance

 

 
   

 

                                                                                                                      © encre Grégor Clavel

                                                     

une fillette égarée

 

poursuivre un conte, le terminer,

ou   encore  le transformer

       

 

 

pour trouver des réponses,

et des hypothèses de réalisation

 

et guérir des blessures de l'enfance

   

Les contes d'Andersen, dont les fins sont souvent tragiques, sont le reflet d'un "malaise de civilisation", et sont encore d'actualité. Alors comment engager des processus de guérison pour ces ballerines aux jambes coupées, comme la petites sirène, et ces reines des neiges au coeur de glace, ou ces petites filles sdf au coin des rues, en plein hiver, comme la petite fille aux allumettes. Tous et toutes, dans les récits du conteur que fut Andersen, sont en mal de vivre, et enfermés dans les glaces  de l'hiver, dans la froidure de leur névrose.

 

Andersen donne à voir dans ses contes, le malaise d'une civilisation
   

Alors, comment transformer les personnages des contes d'Andersen ? Par le concept de résilience relancé par Boris Cyrulnik, rebondir face aux évènements de la vie, qui dans ce type de conte serait une des solutions pour sauver les grands et petits des contes d'Andersen, venus du grand froid, le Danemark. Chaque conte contient sa résilience, comme le célèbre "vilain petit canard". The best of Andersen. D'autres contes ont une fin désespérante, sans issue. A nous de trouver la résilience, pour sortir de ces mauvais coups du destin. Chercher la bonne fin, ou encore écrire le conte à l'envers. Un travail sur le conte, pour sortir du "malaise d'une civilisation" et des   blessures de l'enfance.

personnages emprisonnés, ou libérés de leur névrose

 

méthode du métascript

   

      

reproduction interdite © - textes - photos  - oeuvre numérique de la Métanalyse ®  - code et droits de la propriété intellectuelle - INPI Métanalyse -

Développement personnel